Si les marques ont investi les réseaux sociaux depuis plusieurs années (en 2010 79 des 100 plus grandes entreprises y étaient déjà présentes) c’est qu’elles y ont vu des outils de travail collaboratif, de recrutement ou de communication. Le potentiel marketing de ces médias fait que les entreprises ne se posent plus la question d’y aller ou pas.

De même il est désormais acquis que les utilisateurs de ces réseaux sociaux qui représentent 39% de la population mondiale parlent de ces marques, qu’ils soient des usagers, des clients ou des partenaires.

Il est temps pour les marques d’organiser les contenus produits sur le web ou les médias sociaux pour en faciliter le partage et les interactions autour de la marque.

L’Advocacy Marketing cherche justement à organiser, optimiser, faciliter le partage des contenus de marque sur les réseaux sociaux à travers les comptes personnels des différents ambassadeurs en tant que promoteurs ou représentant d’une marque.

Tout l’éco-système de l’entreprise peut être considéré comme ambassadeur potentiel, mais on peut distinguer 3 types principaux d’ambassadeurs concernés par l’Advocacy Marketing :

  • En interne, les collaborateurs et associés,
  • En externe, les clients, fournisseurs, partenaires,
  • Puis les experts dont c’est le métier : les ambassadeurs ou influenceurs.

Pourquoi mettre en place une stratégie d’advocacy autour de votre marque ?

le bouche-à-oreilles sur les réseaux sociauxVous aurez vite calculé qu’il vaut mieux avoir 100 personnes qui parlent de vous plutôt que de parler vous-même 100 fois de votre marque. Le principe de bouche à oreille est devenu massif avec les réseaux sociaux.
Il devient donc crucial d’utiliser les réseaux sociaux de vos clients, collaborateurs, partenaires et influenceurs pour parler de votre marque à votre place.

Advocacy Marketing en interne ou en externe ?

L’objectif d’une stratégie d’advocacy est donc de constituer des réseaux d’ambassadeurs efficaces autour d’une marque. Ces réseaux peuvent être constitués en interne et en externe.

En interne, les réseaux d’ambassadeurs impliqués dans une stratégie d’employee advocacy peuvent concerner tous les collaborateurs ou seulement une partie d’entre eux. Cependant, plus le cercle des ambassadeurs est large, plus la stratégie d’employee advocacy fonctionne bien. Il faut simplement adapter le contenu et les messages en fonction des caractéristiques de chaque cible (commerciaux, comité de direction, RH…).

Le déploiement d’une stratégie d’Employee Advocacy va amplifier votre visibilité de marque mais peut aussi :

  • Créer du lien entre vos équipes
  • Lancer des incentives internes pour booster les équipes
  • Faire passer des informations entre collaborateurs en interne
  • Accélérer la digitalisation de votre entreprise grâce à une meilleure prise en main des réseaux sociaux par tous les collaborateurs
  • Faire gagner du temps à tout le monde grâce aux fonctions d’automatisation des plateformes d’advocacy
  • Générer des leads en améliorant le processus de social selling mis en place par vos commerciaux
  • Faire le buzz en amplifiant des moments précis comme des sorties de produits et autres évènements de la marque.

En externe aussi il est possible de constituer des réseaux d’ambassadeurs. On parlera plus alors de brand advocacy. Il s’agit de vos meilleurs clients mais aussi de toute personne identifiée comme prescripteur (réseau de distributeurs, partenaires, fournisseurs…), ou même des influenceurs, blogueurs, sous contrat avec la marque..

Le déploiement d’une stratégie de Brand Advocacy va elle aussi amplifier votre visibilité de marque mais peut aussi :

  • Vous aider à collecter des données sur les communautés Social Media
  • Recruter de nouveaux clients
  • Transformer des clients en ambassadeurs

Stratégies Advocacy en B2B et en B2C

Les stratégies B2C

Stratégie de Marketing AdvocacyToutes les entreprises sont concernées, qu’elles aient des activités B2B, B2C ou B2B2C. Chacune adoptera sa stratégie spécifique, mais nous pouvons décrire quelques grandes lignes.

Pour les entreprises B2C, nous trouverons souvent une stratégie fondée sur :

  • Des collaborateurs en relation directe avec le client qui seront invités à utiliser leurs réseaux personnels pour relayer les infos de la marque
  • Les clients qui vont être impliqués dans des jeux, challenges ou autres activations qui les invitent à parler de la marque. Ce que nous organisons souvent pour nos clients. Voir par exemple le cas client de WIKO.

Ces entreprises B2C travailleront essentiellement les réseaux où se trouvent leurs cibles à savoir Facebook, Instagram, Twitter ou encore Messenger qui ne permet pas de créer de la visibilité à la marque mais une recommandation durable. (Voir article sur les Bots).

Les plateformes d’avis seront aussi dans le coeur de cible des entreprises B2C. Souvent en exploitant les plateformes d’avis existantes mais aussi en créant leurs propres plateforme avec des solutions comme Q3 Advocacy par exemple.

Les stratégies B2B

Pour les entreprises B2B, on rencontre une logique tout à fait similaire, mais avec des prises de paroles moins ludiques ou promotionnelles. On sera plus dans le contenu à valeur ajoutée. Les articles de fond, les cas clients ou les livres blancs. Au passage, on vous invite à partager cet article pour soutenir notre propre stratégie de Brand Advocacy 🙂

L’entreprise B2B fera plus souvent parler ses collaborateurs que ses clients et l’entreprise B2B2C donnera la parole à son réseau de distributeurs.

L’idée est toujours la même : multiplier le nombre de personnes qui vont relayer les messages de la marque sur leur réseaux personnels.

La relation Gagnant-Gagnant

Ambassadeur de marquePour cela en B2B comme en B2C ou B2B2C, la recette magique consiste à créer une relation gagnant-gagnant. Celui ou celle qui va mettre ses réseaux personnels au service d’une marque doit y trouver son intérêt personnel.

Pour un collaborateur, l’intérêt est simple :
Soit il développe sa propre notoriété afin de se rendre plus important au sein de son entreprise.
Soit il développe tout simplement ses ventes car il est commercial et sa visibilité va lui générer des contacts qui vont se transformer en ventes.
Soit il développe son employabilité en développant son réseau et peut ainsi quitter plus facilement l’entreprise quand il le souhaite.

Pour un client ou un influenceur, l’intérêt sera aussi de développer sa notoriété personnelle en proposant les contenus de la marque le premier ou en apportant une vision personnelle.

Mais en pure B2C l’intérêt peut aussi être tout simplement le gain. Faire gagner des cadeaux ou des réductions à ceux qui parlent d’une marque. Ou encore mieux, faire gagner des expériences que ne s’achètent pas comme une visite de vestiaire, une rencontre avec des personnes connues, etc…

La seule chose certaine, c’est qu’un “avocat de marque”, ou un “ambassadeur” ne le sera pas “que” gratuitement. Il devra y trouver son intérêt personnel d’une façon ou d’une autre. Cela ne veut pas dire qu’il devra être payé, cela veut dire que l’action qu’il mène doit lui être bénéfique d’une façon ou d’une autre.

So-Buzz travaille ce sujet en B2C et B2B2C depuis quelques années déjà. Mais attendez-vous à voir sortir une nouvelle solution qui va apporter des solutions B2B et élargir les solutions B2C ainsi que B2B2C.

Au plaisir d’en parler avec vous.
Alexandre Durain

Pour aller plus loin sur le sujet : Quelques pistes pour réussir votre stratégie d’employee advocacy, de l’employee advocacy au prend advocacy. Vous pouvez également consulter le blog Sharee, notre solution d’Employee Advocacy.

Leave a Reply

Pour vous inscrire à notre Newsletter, merci de remplir le formulaire ci-dessous :

[contactSellsy id=2]