Vous avez raté l’interview d’Alexandre Durain parue dans Presse Citron sur l’uberisation des audiences Facebook ? On vous en propose une version synthétique ici.

La présence d’une marque ou d’une entreprise sur Facebook ne fait plus débat aujourd’hui de la même manière qu’il y a eu une vraie prise de conscience ces dernières années sur le fait que Facebook est un média payant et que la course aux « like » ou aux followers n’apportait pas grand chose. Les annonceurs ont aujourd’hui conscience que c’est l’engagement qui doit être au coeur de leur stratégie avec une vraie attente de retour sur investissement et de génération de chiffre d’affaires.

So-Buzz a compris depuis sa création l’intérêt de transformer ses fans en ambassadeurs et de récolter des données pour mieux les connaître. Mais nous ne nous sommes pas arrêtés là et avons continué d’innover avec la Master’App pour révolutionner en profondeur la façon d’engager une communauté avec une approche durable valorisant les ambassadeurs et la simplification de l’animation des réseaux sociaux.

Social-media marketing : à la recherche de résultats opérationnels

Les entreprises ont bien compris que pour atteindre leurs objectifs de notoriété, de visibilité, d’engagement et de chiffre d’affaires généré il fallait payer. Qu’elles soient accompagnées par des agences ou non, elles passent la plupart du temps par la mise en avant de contenus via les Facebook Ads et complètent ce dispositif par l’organisation d’opérations de gaming ou d’évènementiel. Les résultats en terme de portée et d’impression sont impressionnants, cependant on constate souvent une déception en terme de résultats opérationnels.

Aujourd’hui ce que veulent les entreprises et leurs responsables CRM ou marketing c’est la rentabilité de leur stratégie social-média, c’est à dire la génération de contacts, de prospects et/ou de ventes.

Les limites des opérations « goutte à goutte » sur les réseaux sociaux

Stratégie Social Media goutte à goutteDéjà qu’est-ce que la stratégie « goutte à goutte » ? C’est le fait de mobiliser des ressources importantes (Ads et jeu concours par exemple) pour lancer une opération à un instant T, de ne pas capitaliser dessus et de devoir repartir de zéro pour lancer une nouvelle opération à un autre moment important du calendrier.

Les limites de cette stratégie qui est encore la norme pour beaucoup sont ses aspects chronophages, la non exploitation des données collectées et enfin l’impossibilité de faire la différence entre les gamers, les fans qui ne participent qu’à une seule opération et vos fidèles ambassadeurs. Comment mettre alors en place une véritable stratégie de thank you economy ?

Palier le goutte à goutte et uberiser la relation entre les marques et les consommateurs avec la Master’App

Pour faire évoluer sa stratégie Social Media vers un engagement continu de ses fans et sortir des opérations « goutte à goutte », il faut un fil conducteur qui crée du lien sur la durée dans la relation entre la marque et ses consommateurs. C’est ce que permet la Master’App by So Buzz qui est à la fois un un socle applicatif sur lequel les agences et marques s’appuient pour déployer leur stratégie d’engagement et une source de data clients qui se met à jour et se complète d’opération en opération.

Concrètement la Master’App a pour vocation d’uberiser la relation marque-consommateurs en se basant sur des principes de simplification et d’amélioration de l’expérience utilisateur :

  • L’utilisateur se connecte une première fois, lorsqu’il participe à la première opération lancée et est ensuite reconnu automatiquement chaque fois qu’il vit une nouvelle expérience avec la marque,
  • Il retrouve ensuite la marque, ses offres, applications, jeux et coupons facilement sur son parcours qu’il soit sur Facebook, web ou mobile,
  • Ainsi il peut accumuler des points de social fidélité qui récompensent ses actions d’ambassadeur.

C’est aussi un gain de temps et une avancée marketing pour les marques :

  • La Master’App peut se connecter avec les outils CRM de la marque,
  • Toutes les opérations que la marque organise au long de l’année se déploient via la Master’App (gain de temps et d’efficacité que ce soit pour l’annonceur ou l’agence qui l’accompagne),
  • La Master’App détecte les ambassadeurs et permet de collecter des données en continu qui s’actualisent et s’enrichissent au fil des opérations, apportant une vraie plus-value pour des campagnes de marketing direct.

 

Master’App versus solution packagée

Solution packagée : du standard plus chronophage qu’il n’y paraît

Même si les solutions packagées permettent une personnalisation graphique, elles ne proposent cependant que des dispositifs standards communs à tous les utilisateurs de ces solutions. Par ailleurs même si la promesse de ces solutions est qu’elles sont déployées en 2 clics, tous ceux qui s’y sont déjà essayé savent qu’entre le graphisme, le juridique, les dotations et la phase de test, leur mise en place est en réalité bien plus longue. Enfin, avec les solutions packagées il est impossible de sortir de la stratégie « goutte à goutte ».

Master’App : sur-mesure et amortissement dans le temps

La notion de sur-mesure dans la Master’App (qui est la réelle valeur ajoutée des dispositifs réalisés par So Buzz) intervient aussi bien dans la personnalisation graphique que dans les fonctionnalités. Les optimisations graphiques et l’expérience utilisateur proposées sont donc incomparables avec celles d’une application packagée.

Par ailleurs, si le déploiement de la Master’App prend du temps lors de sa mise en place initiale, cela n’excède pas le déploiement d’une application classique. En revanche c’est un gain de temps considrable en terme de collecte et de traitement des données mais aussi en terme de déploiement des opérations suivantes.

Enfin le coût d’une Master’App est comparable à celui d’une stratégie d’opérations goutte à goutte cumulées, à savoir comparable à celui d’un site web en responsive webdesign.

En résumé la Master’App apparaît comme une vraie avancée dans l’uberisation de la communication des marques qui souhaitent engager et fidéliser leurs ambassadeurs sur le long terme et récolter des données exploitables dans leurs opération de marketing direct plutôt que de faire ponctuellement le buzz.

 

Leave a Reply